Archive for novembre 2010

Cours 7 : THX 1138, Walter Murch, Gus Van Sant, Leslie Schatz

24 novembre 2010

Espaces sonores, sound-design, spatialisation : le cas de « THX 1138 » de George Lucas et Walter Murch. « Gerry » et « Last Days » de Gus Van Sant et Leslie Schatz.


 

(more…)

Publicités

EXERCICE POST-PRODUCTION D’UN EXTRAIT DE FILM

22 novembre 2010

ISTS 3  AUDIOVISUEL

EXERCICE

POST-PRODUCTION D’UN EXTRAIT DE FILM

TRAVAIL DEMANDE :

(par équipe)

conception, écriture, et réalisation de la post synchronisation complète de la bande son d’un extrait de film fourni par l’école (version fournie sans son).

Fichier quicktime à télécharger en cliquant : ici.

La séquence, quasiment muette, contient tout de même trois dialogues originaux que vous trouverez dans ce dossier, contenant 3 fichiers Wav en 44.1 (n’ayant pas accès aux pistes séparées du film, certaines parties de dialogues contiennent quelques résidus de musique et de bruitage). Vous pouvez inventer de nouveaux dialogues ou réintégrer les dialogues originaux. A télécharger : ici.

(more…)

A écouter : une émission consacrée à l’univers de Jacques Tati

15 novembre 2010

Pour celles et ceux qui veulent prolonger le cours consacré à Jacques Tati, voici une émission plutôt intéressante à écouter, diffusée récemment sur la station marseillaise, Radio Grenouille, consacrée à l’univers de Jacques Tati et qui contient de nombreux entretiens avec l’artiste.

Ecoutez ou téléchargez l’émission sur Jacques Tati en cliquant : ici.

En savoir plus sur l’émission Cacophonies, consacrée à la création musicale et sonore, en cliquant ici.

Cours 5 et 6 : Jacques Tati, Blake Edwards

15 novembre 2010

Cours 5 : un cinéma sonore.

L’art de la mise en scène sonore, chez Jacques Tati (« Mon Oncle », 1958, « Playtime », 1967) et Blake Edwards (« The Party », 1968)


(more…)

Cours 5 : « Fog » de John Carpenter

14 novembre 2010

Notes sur « Fog »

-Un film dont la figure principale est l’immatériel, ici le brouillard.
-Un film dont l’un des thèmes est la mémoire des lieux et les fantômes du passé.

-Un film dans lequel la transmission sonore tient un rôle important, par le biais de la voix et de la diffusion radiophonique, l’héroïne étant une animatrice radio. (more…)

Cours 4 : Il était une fois dans l’ouest / The Bourne Ultimatum

8 novembre 2010
La mise en scène par le son :
-Comment les cinéastes utilisent-ils les ressources du son dans la dynamique de leur mise en scène ?
-Espaces sonores et temporalité, la dramatisation par le bruitage : Exemples chez Paul Greengrass (« The Bourne Ultimatum ») et Sergio Leone (« Il était une fois dans l’ouest »).

(more…)

Musique et image au cinéma : à propos de l’underscoring et du Mickey Mousing

2 novembre 2010

Suite à une question soulevée dans le cours, voici ce que dit très justement Wikipédia à propos de la notion d’underscoring :

L’underscoring défini, généralement dans un film ou une pièce de théâtre, une musique qui vient « soutenir » l’image.

Il s’agit d’une musique qui souligne l’action mais n’est pas faite pour être perçue consciemment par le spectateur. Elle agit généralement sur une longue période, contrairement au mickeymousing, elle s’accorde pour donner l’ambiance générale d’une scène.

Le mickeymousing est un genre de bande originale de film qui souligne chaque événement du film par la bande sonore.

Wilfred Jackson interrogé sur la musique dans Cendrillon (1950) donne la caractéristique suivante aux Mickey Mouse et premiers longs métrages d’animation de Disney, une musique soigneusement synchronisée avec l’action.

Cette dénomination, un peu péjorative, est un hommage au style musical des dessins animés de Mickey Mouse. D’après l’anthologie d’Universal sur le style des musiques de films[1], le mickeymousing provient de l’apport des compositeurs et chefs d’orchestres européens fraîchement immigrés aux États-Unis dans les années 1920-1930. Ces musiciens de talent se sont inspirés du rythme de Richard Wagner pour faire passer des sentiments ou renforcer ceux à l’image par une musique dynamique.

Le paroxysme de ce genre musical lié au cinéma serait Le Mouchard (The Informer, 1935) de John Ford dans lequel même une gorgée de bière est soulignée par la musique de Max Steiner .